Samuel de Champlain

"Le fleuve Saint-Laurent prend sa source dans les Grands Lacs, au cœur d’une des plus imposantes agglomérations industrielles en Amérique du Nord.
Stacks Image 291

Port-au-Saumon recèle des faits historiques: ceux d’avoir été visitée par Samuel de Champlain et d'avoir été habitée par des Amérindiens ou autochtones 2000 ans avant aujourd’hui.

Nous savons que Samuel de Champlain, navigateur consciencieux, a décrit avec une extrême précision les abords de la côte nord du Saint-Laurent depuis Tadoussac vers les années 1603. (1) Et, selon ses textes, ce grand navigateur, explorateur et géographe, aurait fréquenté notre environnement à cette époque.

De l’ancien Port aux saumons aujourd’hui nommé Port-au-Saumon, Champlain aurait d’abord nommé la baie de Port, ayant probablement constaté qu’elle offrait un endroit favorable à l’ancrage de ses navires, quoique la présence de saumons dans cette baie pourrait expliquer l’origine de la seconde partie du toponyme.

De plus, la rivière du Port au Saumon qui serpente et arrose le territoire de notre Oasis Nature et l’eau que nous buvons vient de cette même rivière mentionnée par Champlain. Il évoquera aussi la présence de petites fraises des champs et de framboises sauvages qui poussent à profusion sur notre terre: «…vne anse dans laquelle se deschargent deux ruisseaux, il y a vn islet en ce lieu ou sont quantité de framboises, fraises, & blues, en leur saison.» Samuel de Champlain (2)

Aujourd’hui, le territoire est désigné comme étant au centre d’une Réserve mondiale de la biosphère de Charlevoix, désignation officielle du programme MAB de l’UNESCO. Ce titre a été attribué en 1989.


Champlain nous laissera un autre passage : «Du port aux Saumons au cap de Malle Baye est distant d’vne lieue; doublé ce cap, rangeant la coste d’vn quart ou demy lieuë, il y a ancrage pour des vaisseaux.» Et il décrira le paysage de la pointe à l’Homme, au-dessus de laquelle est le Cap au Saumon en vieux français :« au tour d’vne montagne de rochers qui fait Cap : vne lieuë après l’on Vient au port aux saumons.»

Pour avoir une bonne idée du paysage exploré par Samuel de Champlain visionnez la vidéo de mon ami Richard Lemieux, réalisée en kayak de mer à partir de l’Oasis Nature ERE de l'Estuaire. Nom du site : Phare du Cap au Saumon, Localisation du site: Latitude : N47° 46’ 08.8’’ Longitude : W69° 54’ 24.0’’