Calopteryx maculata

BIOTOPE / HABITAT

CARACTÉRISTIQUES


C'est une grande demoiselle irisée aux ailes noires, qui semble flotter autour des petits ruisseaux. Elle voltigent comme un papillon.

Les mâles ont des corps métalliques bleu-vert et des ailes noires. Les femelles sont semblables, ayant des corps bruns plus terne et des ailes fumées et des taches blanches brillantes près des ailes de la pointe.

Si la lumière du soleil frappe le corps de cette demoiselle, la couleur est un beau vert métallique. Lorsque l'angle de la lumière change, la couleur peut sembler se transformer en bleu sarcelle. Si l'angle de la lumière change encore plus, et que la quantité de lumière diminue, le corps peut sembler être noir.
Stacks Image 482
Attibution / Autorisation
© Denis Turcotte, Port-au-Saumon


Stacks Image 476

OBSERVATIONS À PORT-AU-SAUMON




Calopteryx maculata (Odonata : Calopterygidae)
Existe-t-il une plus belle façon de s'initier à l'étude des insectes que d'aller observer les Calopteryx dans les magnifiques ruisseaux qui coulent non loin du camp de l'Ère de l'Estuaire?

Ces libellules au corps rutilant et aux ailes noires comptent parmi les plus beaux insectes de notre faune. Il faut les admirer dans ces décors merveilleux que sont nos cours d'eau dévalant les montagnes charlevoisiennes, pour prendre un peu de repos dans les vallées et les plaines. Leurs bords ciselés sont décorés de plantes herbacées et d'arbustes, surtout des Aulnes, qui cachent une faune aquatique des plus fascinante et mystérieuse.

Lorsqu'on pense que les Calopteryx mâles prennent possession de territoires au bord des cours d'eau après d'âpres luttes, que leur agressivité se manifeste dans une gestuelle comportementale digne des plus grands ballets, qu'ils vont jusqu'à choisir le lieu le plus propice à la ponte et y conduisent la femelle, qui voudrait manquer un tel spectacle, rater une telle occasion d'apprendre à s'émerveiller devant les phénomènes de la nature?

Or, ces comportements se reproduisent à des millions d'exemplaires dans une bonne partie des eaux courantes du Québec et de l'ensemble de l'Amérique du Nord. Il ne manque que des spectateurs humains admiratifs et discrets, de vrai naturaliste quoi, qui sortiront de l'expérience avec la conviction que les insectes ont leur place dans la nature et qu'ils sont dignes de notre plus grand intérêt, mais aussi de notre respect
(Raymond Hutchinson)



suivi en 2018
AIRE DE RÉPARTITION


ALIMENTATION 



REPRODUCTION - MULTIPLICATION 



FAITS INTÉRESSANTS


La différenciation des mâles des femelles est également facile avec cette espèce. Les femelles ont un petit ptérostigma blanc sur chaque aile, tandis que les mâles ne le font pas.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES 

CLASSIFICATION

Embranchement :
Classe :
Sous-classe :
Ordre :
Sous-ordre :
Famille :
Sub-Famille :
Genre :
Espèce :


Saviez-vous que . . .



RÉFÉRENCES